Au-delà de l’Année mondiale de l’astronomie (ADAMA)

Introduction :

Les activités de clôture de l’AMA 2009 sont pratiquement terminées, tant au Canada qu’à l’étranger. Voici la nouvelle équipe nationale de coordination du programme ADAMA :

  • CASCA : Dennis Crabtree (président du comité Éducation et relations publiques), James Di Francesco (liaison du Conseil de la CASCA auprès du comité Éducation et relations publiques);
  • FAAQ : Rémi Lacasse (président sortant), Damien Lemay (président);
  • SRAC : Ron Macnaughton (président du Comité de l’éducation), Mary Lou Whitehorne (présidente).
  • D’office : Julie Bolduc-Duval, John Percy (subvention du CRSNG); Jim Hesser (continue comme représentant du Canada en 2010 jusqu’à ce que l’UAI clarifie l’avenir de ce poste) [Julie est actuellement en congé de maternité après la naissance de son second fils].

Au cours de l’été, les activités dans le cadre de l’ADAMA ont consisté en programmes de vulgarisation dans les parcs et de sensibilisation à la réduction de la pollution lumineuse, qui s’inscrivent dans la foulée de l’AMA, tout comme les activités prévues cet automne : la Nuit internationale d’observation de la Lune (18 septembre), la Journée internationale de l’astronomie, 2e partie (16 octobre) et la Semaine nationale des sciences et de la technologie (15 au 24 octobre). Sous la direction de John Percy, nous mettons à profit la subvention PromoScience du CRSNG, d’une durée de trois ans, octroyée au partenariat en 2009 pour permettre l’enseignement et la vulgarisation auprès des jeunes dans les communautés mal desservies (quartiers défavorisés, régions rurales, Premières nations).

Chacun et chacune d’entre nous peuvent contribuer à l’impact de l’ADAMA sur la culture scientifique au Canada, en sus de nos « tâches habituelles ». Vos efforts, petits ou grands, contribuent à la santé future de l’astronomie. Nous vous invitons à continuer de partager votre passion pour l’astronomie au sein de vos communautés et de vos réseaux. Envoyez vos suggestions inspirées aux membres du comité, et faites-moi savoir les activités que vous menez (avec le nombre approximatif de personnes rejointes). Ces petits rapports servent à la fois de sources d’inspiration pour les autres et de témoignages pour soutenir nos efforts de collecte de fonds.

À mesure que la vision de l’ADAMA se raffine, les bénévoles demeureront la pierre angulaire de l’astronomie au Canada, comme durant l’AMA. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des notes sur leurs activités ADAMA, et je serais heureux d’en recevoir plus! Voici une brochette d’activités intéressantes.

Rapport final sur l’AMA :

Le 7 septembre, le secrétariat de l’AMA (UAI) a publié un volumineux rapport de 1 300 pages; voir : http://www.astronomy2009.org/resources/documents/detail/iya2009_final_report/

Le rapport montre qu’au moins 815 millions de personnes dans 148 pays ont participé au plus important événement mondial en sciences depuis des décennies. Les nombreuses mentions des activités et des contributions canadiennes dans le rapport de l’UAI reflètent le travail de centaines de bénévoles au Canada. De nouveau, un gros « merci »!

Si vous l’avez manqué au cours de l’été, le rapport canadien sur l’AMA est disponible depuis juin sur www.astronomy2009.ca ou www.astronomie2009.ca. Vous y trouverez également une série d’annexes (surtout en anglais) qui décrivent certaines particularités des efforts canadiens qui, en théorie, pourraient intéresser les personnes qui prévoient organiser des activités similaires d’éducation et de relations publiques à l’échelle nationale. (Nous avons déjà été approchés par une organisation canadienne désirant obtenir des conseils pour l’année internationale à laquelle elle participe.)

Activités dans le cadre de la subvention PromoScience du CRSNG : Comme l’indique le rapport de John Percy (chercheur principal pour cette subvention), ça s’active! Si vous avez le goût de contribuer, n’hésitez pas à contacter John pour un possible (et modeste) soutien financier. Voici ce qu’il écrit :

« Dans le cadre de notre initiative ADAMA, soutenue par le programme PromoScience du CRSNG et visant à utiliser l’astronomie pour intéresser et inspirer les jeunes des communautés mal desservies, nous avons appuyé les astronomes professionnels et amateurs qui ont donné des présentations dans les parcs, de la Nouvelle-Écosse à la Colombie-Britannique. Dans la région du Grand Toronto, des partenariats ont été établis avec les Offices de protection de la nature de Toronto et de la région, la Credit Valley Conservation et la Riverwood Conservancy (Mississauga). Grâce à un message diffusé par l’Association des bibliothèques de l’Ontario, nous avons pris contact avec plus d’une douzaine de bibliothèques ou de réseaux de bibliothèques en milieu rural, et des activités en astronomie sont prévues dans ces régions pour la saison 2010-2011 ».

 
« À Toronto, un important Festival d’astronomie multiculturel est prévu pour le samedi 16 octobre au Centre de sciences de l’Ontario. Parmi les orateurs invités figurent Julieta Fierro (Mexique), l’une des grandes communicatrices en astronomie au monde, et Wilfred Buck (Manitoba), un éminent éducateur chez les Premières nations. Le Festival offrira un large éventail d’activités intéressantes, notamment des contes, des activités pratiques, un programme au planétarium, des présentations d’étudiants et des séances de questions à des astronomes. Le Festival marque le début de plusieurs mois d’activités scolaires et publiques, dont le but est de rejoindre les diverses cultures à travers leur vision de l’astronomie, et de susciter chez les jeunes un intérêt pour les sciences et les carrières scientifiques. »

Activités auprès des Premières nations :

J’ai appris que plusieurs présentations qui ont eu lieu ces trois derniers mois ont utilisé la version trilingue animée de l’histoire micmaque Muin et les sept chasseurs d’oiseaux, notamment en Colombie-Britannique (Andy Woodsworth) et en Nouvelle-Écosse (Marshall Murdena, Cheryl Bartlett). Muin, une histoire traditionnelle importante à propos de la voûte céleste, peut être téléchargée du site Web de l’AMA 2009 pour le Canada (nos archives – http://iya.astrosci.ca/) ou de Cape Breton University (http://msit.capebretonu.ca/).

Le partenariat de Calgary (TELUS World of Science, SRAC et Rothney Astrophysical Observatory) poursuit ses présentations en coopération commencées l’année dernière, au Parc historique Blackfoot Crossing pour les séances d’observation nocturne et les contes astronomiques de la nation Siksika.

Le 10 septembre, l’Association nationale des centres d’amitié a publié un communiqué de presse annonçant la création d’un site Web consacré aux contes sur la voûte céleste. Le communiqué de presse est publié à http://www.nafc.ca/home.htm, et le site Web du projet est à http://www.storiesofthenightsky.ca/. Comme on l’indique, le site représente « ... la réalisation d’un projet multimédia novateur de préservation qui a rassemblé des jeunes et des aînés autochtones de partout au Canada afin de partager leurs “histoires du ciel nocturne”… Le site héberge divers récits autochtones de partout au pays. Utilisant les dernières technologies, elles donnent un aperçu des cultures autochtones riches et diversifiées de l’Île de la Tortue [nom donné par les premiers peuples à l’Amérique du Nord]... Parmi ces nombreuses histoires, mentionnons le récit de “l’Homme dans la Lune” présenté aux enfants réunis à l’école élémentaire de la Première nation Membertou à Un’imaki (Cap-Breton) en Nouvelle-Écosse, et une autre histoire où les jeunes de la Première nation Sageenk au Manitoba ont joué le récit raconté par un aîné. De plus, on trouve plusieurs vidéos sur http://www.storiesofthenightsky.ca/ qui traitent des divers aspects du site : la science, le conteur, le journaliste scientifique, l’artiste, l’inspiration pour ce site et son contenu. Le projet des “histoires du ciel nocturne” a été un succès retentissant, rendu possible grâce au financement du gouvernement du Canada (Patrimoine Canada) et au partenariat conjoint de l’Association nationale des centres d’amitié et de Maritime Television and Production Services. » Félicitons Yvonne Mosley, productrice de télévision indépendante de la Nouvelle-Écosse, et ses collaborateurs des Premières nations (aînés et jeunes) pour leur création d’un autre héritage de l’AMA.

Réduction de la pollution lumineuse :

Dans les années qui ont précédé l’AMA et pendant celle-ci, la FAAQ et la SRAC ont déployé d’importants efforts en préparant le terrain pour augmenter le nombre de sites de ciel sombre au Canada et pour éduquer le public au sujet des effets néfastes et coûteux des pratiques d’éclairage actuelles. Ces efforts se poursuivent dans de nombreuses régions du pays; par exemple, ici, à Victoria, la SRAC a décidé de s’attaquer à ce problème comme activité ADAMA initiale. Soulignons un excellent exemple des résultats possibles : le 1er juillet 2010, après des années d’efforts déployés par la section de Halifax, la SRAC a officiellement désigné le Parc national et lieu historique national du Canada Kejimkujik dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse comme nouvelle réserve de ciel étoilé reconnue par la SRAC dans le cadre de son programme national de certification. Le parc Kejimkujik est la 12e réserve de ciel étoilé au Canada, et c’est la première réserve en Nouvelle-Écosse désignée par la SRAC. Le lieu historique national Kejimkujik est habité par le peuple micmac depuis 2 000 ans. Cette désignation du parc comme réserve de ciel étoilé comporte une nouveauté : l’inclusion des connaissances autochtones traditionnelles du ciel dans la programmation, ce qui relie le patrimoine culturel aux constellations visibles à partir du site.

Prochains événements :

  • Nuit internationale d’observation de la Lune (NIOL, le 18 septembre) : Sous la direction de plusieurs centres de la NASA, des Astronomes sans frontières et d’autres organisations, la NIOL est organisée pour la première fois comme événement international. Enregistrez votre événement : http://observethemoonnight.org/.
  • Semaine nationale des sciences et de la technologie (15 au 24 octobre) : http://www.science.gc.ca/default.asp?lang=Fr&n=017D0A39-1. Comme vous le voyez dans l’image ci-dessous saisie le 15 septembre, peu d’événements ont été enregistrés pour le moment. L’année dernière, de nombreuses institutions s’étaient enregistrées à la SNST en raison de l’AMA 2009. Maintenons cet élan et faisons de l’astronomie un thème central de la SNST 2010. Nous vous invitons à accueillir un événement – journée portes ouvertes, séance d’observation, conférences publiques ou démonstration, partenariat avec une galerie d’art ou un organisme culturel de votre région, etc. – et à l’enregistrer sur le site national. (Faites-moi savoir plus tard comment votre événement s’est déroulé.)
  • Journée internationale de l’astronomie (2e partie, 16 octobre) : Elle se tiendra la 2journée de la SNST, et c’est une autre occasion pour tenir une soirée d’observation dans nos collectivités. Jetez un coup d’œil au rapport du CRSNG mentionné ci-dessus : vous trouverez de l’inspiration dans les projets branchés que concoctent les férus d’astronomie de Toronto!

 

Encore une fois, merci à ceux et à celles qui contribuent aux activités de l’ADAMA au Canada. Continuez votre excellent travail, vos efforts sont grandement appréciés. Les nouveaux bénévoles ayant de bonnes idées ou un peu d’énergie sont les bienvenus : nous sommes ouverts à tous!
Jim Hesser - Représentant du Canada Année mondiale de l’astronomie 2009

Au nom de:
Julie Bolduc-Duval,
Dennis Crabtree,
James di Francesco,
Rémi Lacasse,
Damien Lemay,
Ron Macnaughton,
John Percy,
Mary Lou Whitehorne